Suite photographique renversante, 2005.
Réveil1
precedent suivant


PLANSITE-----SITEMAP----

À la bonne heure, il est midi et quart.

 

 

 

Réveil2

À la bonne heure, il est trois heures et demi.

 

 

 

Réveil3

À la bonne heure, il est sept heures moins le quart.

 

 

 

Réveil4

À la bonne heure, il est neuf heures.

 

 

Quatre heures à la même heure n'a plus rien à voir avec l'ambiguïté de la représentation spatiale dessinée telle que nous avons pu la retrouver dans la plupart des photos présentées en cette rubrique . Bien que les différentes positions du réveil soient à l'origine des modifications horaires, ces dernières marquent une perturbation de l'ordre temporel plutôt qu'un conflit d'échelonnement dans l'espace. En cela, cette suite photographique constitue une ambiguïté sémantique : un même réveil à un même moment, en arrive (à ne pas tenir compte des chiffres et des nombres) à indiquer selon son orientation dans l'espace quatre heures différentes à la même heure.

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant