La bite d'Yves, Guadeloupe, 1986.
Photo ambiguム : ombre formant un sexe apparemment ホnorme.
precedent suivant

 


PLANSITE-------SITEMAP----

 

Les ombres déforment, les ombres sont trompeuses. Nous savons cela depuis que, regardant l'image de nos corps noircis, démesurément allongés au soleil couchant, ces grandes silhouettes squelettiques nous disent que nous sommes debout et vivants tout en étant proche du sol et de la tombe.
Mais ici, il y a une deuxième vie : la grosse bite d'Yves rappelle Éros, la force de nos pulsions, les fantasmes éléphantesques que cet être hors-normes semble enfin réaliser pour nous. Pourtant, nous n'avons là qu'un leurre, puisque cette ombre réunit à l'intérieur d'une même silhouette deux éléments disjoints et distincts de la vie. Car, en cette image fausse d'un fantasme vrai, la vérité d'une forme unique ne concerne que l'ombre. Le réel vient nous rappeler qu'il est la butée sur laquelle nous achoppons, encore et toujours, à prendre nos désirs pour la réalité.

 

Photo ambiguム : l'ombre ambiguム ホtait celle d'une branche.
 

Ainsi, ce n'est pas tant le contact qui est équivoque, puisque la contiguïté du corps et du tronc est bien réelle, que l'image portée au sol qui est ambiguë. En cela, nous avons là une superposition équivoque de deux significations : voyant cette ombre, notre inconscient voudrait tant voir un phallus, là où le réel ne propose qu'un tronc de bois flotté, il y a peu échoué sur le rivage.

 

NOTA BENE
Beaucoup d'artistes ont utilisé les ombres pour produire des silhouettes singulières. Mais, nous avons ici affaire à des anamoprphoses d'ombres. Ainsi, certains artistes ont accumulés, disposés et juxtaposés un nombre important d'objets ou de matériaux divers, afin que, grâce aux lois de la contiguïté équivoque, leurs ombres disparates en arrivent à produire une forme unique et singulière. Pour voir certaines de ces oeuvres, allez à la rubrique
Webo, choisissez Webographie artistes et cliquez sur Anamorphoses. Arrivés là, vous pourrez, en cliquant sur les liens appropriés, admirez le travail de Colette Hyvrard, une oeuvre de Shigeo Fukuda (peut-être le plus ancien des contemporains à avoir utilisé cette technique) ou contempler les installations à la mode de Mac-Adams.

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant