Gribouillage, stylo-bille, années 70
"Gribouillage Pop 1", stylo-bille.
suivant

 


PLANSITE--------SITEMAP----

INTRODUCTION AUX SÉRIES

Voici les tous premiers dessins conservés, beaucoup ayant été jetés. A l'époque, j'utilisais, faute de moyens financiers et d'ego artistique, des feuilles de "papier machine" à écrire (l'ordinateur personnel n'existait pas). Ces feuilles au format 21x29,7 cm étaient remplies au stylo-bille noir de la marque Bic, "Le baron des stylos, le stylo des barons". Puis, suivant aveuglément l'évolution commerciale du baron, je me servis de son feutre noir jetable, sans pourtant négliger le graphite (crayon à papier pour certains, crayon de bois pour d'autres), le feutre-bille de Pentel, le collage,...

 

DEBUT DES DESSINS AU STYLO BILLE

 

Bien qu'étant des dessins automatiques (ni projet réfléchi, ni crayonné), ces images n'ont rien à voir avec le surréalisme que je ne connaissais pas. Il faudrait plutôt aller regarder du coté des gribouillages que nous réalisons en téléphonant (mais nous n'avions pas le téléphone à la maison) ou dans les marges des cahiers. Ne négligeons pas non plus l'impact de la revue Actuel, qui m'avait fait découvrir l'underground américain des années 70.

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

suivant