-------


PLANSITE-----SITEMAP----

Croquis-17a1
precedent suivant

 

ANALYSE : "Croquis A1 du tableau 17 "

La figure de droite de ce croquis est la reprise exacte, hormis l’absence de sol, d’une illusion aperçue dans un livre de Bruno Ernst (voir Biblios Illusions). Après avoir retourné la page, nous voyons que la pile droite, que le contact au sol rendait la plus proche, s’éloigne lorsqu’elle s’élève dans le ciel. Plus qu’une mise à plat d’une feinte profondeur, le retournement produit maintenant un renversement de l’échelonnement. Par son retournement assumé, la figure gauche nous fait ainsi passer de la mise sur un plan commun de ses deux piles latérales verticales, à leur séparation dans l’espace. Cette fois, une profondeur nouvelle remplace l’ancien aplatissement. Mais quelles que soient les contradictions d’échelonnement qu'elles recèlent, toutes ces figures se ressemblent, qui, en se retournant, suppriment le contact au sol pour nous faire comprendre l’erreur de lecture que nous commettions. La perte définitive du contact au sol semble être la clef du problème. Le passage de la terre au ciel serait donc à l’origine du miracle qui nous ravit. Mais, si nous comprenons le mécanisme visuel de notre méprise, il nous reste à trouver l’élément plastique qui permet qu’une figure impossible sur la terre, se révèle possible lorsque nous levons les yeux au ciel.

 

 

VOIR LE CARNET

Cliquez sur ce lien pour découvrir la double page du carnet où figure ce croquis. En feuilletant le carnet vers l'avant ou vers l'arrière, vous pourrez découvrir des variantes, qui, en tant que variantes mineures, n'ont pas été intégrées aux tableaux de la classification, et n'ont donc pas donné lieu à analyse.

RETOUR AU TABLEAU

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant