Les primaires se mélangent, encre
Bホdホ : Les primaires se mホlangent
precedent suivant

 


PLANSITE-----SITEMAP----

ANALYSE

En cette planche l'ambiguïté relève de la littérature. Deux sens de primaires viennent en effet se confondre pour donner lieu à un récit. Nous avons en premier lieu, les trois couleurs primaires véhiculées par les trois personnages de la première vignette. Celles-ci donnent lieu à deux secondaires, l'orange et le vert, lorsqu'elles sont ensuite mélangées dans la seconde vignette.
En second lieu, nous avons ce trio forniquant, qui peut, à certains égards et selon certaines conceptions, être considéré comme un agglomérat d'êtres présentant un comportement primaire. L'expression "se mélanger" vient alors assurer et redoubler cette première ambiguïté, en ce qu'elle est un des nombreux termes qui, dans le langage populaire, signifie l'acte sexuel.
C'est ainsi que la phrase entière prend en charge deux significations provenant de champs sémantiques étrangers l'un à l'autre et que le texte peut être entendu de deux manières différentes, tout comme le dessin en arrive à donner lieu à deux perceptions contraires.

N.B.
Dans un paradoxe étrange et fortuit, une des trois couleurs secondaires, normalement obtenue par le mélange des primaires, manque à l'appel. Celle obtenue par la combinaison du bleu et du rouge : le
violet. Mais quel élément aurait pu être violet ici ?

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant