Jour et nuit 2, 42x29,7cm,
Bédé: "Jour et Nuit à la télé".
precedent suivant


PLANSITE-----SITEMAP----

ANALYSE

Il est un fait notoire que les adeptes des retransmissions télévisées de match de football comprennent cette planche beaucoup plus rapidement que les lecteurs de Marguerite Duras. Tout bon sportif sur canapé sait depuis sa naissance que les matchs joués de nuit sont éclairés par de multiples projecteurs placés aux quatre coins du stade. Projecteurs qui donnent le sentiment qu'un même joueur possède alors plusieurs ombres. Ainsi, du nombre des ombres, vous pouvez, sans rien voir de l'environnement, déduire l'activité diurne ou nocturne des sportifs sur herbe.
Certains obsessionnels, dont je ne suis pas, m'opposeront que le match de nuit devrait donner lieu à la représentation d'une pièce éclairée par la lumière électrique. Mais cette planche a été réalisée en un temps ou les retransmissions en différé étaient encore légion. En ces époques reculées, on pouvait tout aussi bien regarder un match, disputé en plein jour, la nuit, qu'un match de nuit retransmis dans la journée.
L'ambiguïté provient ici d'un glissement du sens. Ces deux vignettes, qui paraissent très proches l'une de l'autre, s'éloignent pour marquer une opposition de temporalité. La représentation de ce détail infime que sont les ombres des joueurs de foot suffit pour nous faire passer du jour à la nuit. De ces deux vignettes nous pouvons donc dire que c'est le jour et la nuit.

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant