LISTE

"Les alignements équivoques de la figure et du fond"

 


PLANSITE-------SITEMAP----


Vous trouverez ci-dessous une liste de paradoxes de la langue qui, d’après moi, utilisent le principe de l’alignement équivoque pour en arriver à ces incohérences particulières du langage. Si vous désirez comprendre les raisons pour lesquelles ce mécanisme plastique hérité de la classification des images impossibles et ambiguës a été appliqué aux paradoxes de la langue, veuillez consulter la page intitulée :
“L’ambigu de la figure et du fond”

1. CITÉS PAR STEPHEN PINKER

“Des idées vertes incolores dorment furieusement.”
CHOMSKY, p. 86

“C’est un fait connu du monde entier que les Pobbles sont plus heureux sans doigt de pied.”
EDWARD LEAR, p. 86

ROMAN

2. DIVERS

ACROSTICHE : Poème dont on peut lire le sujet dans un mot formé par les initiales de chaque vers.

Louis est un héros sans peur et sans reproche.
On désire le voir. Aussitôt qu'on l'approche
Un sentiment d'amour enflamme tous les coeurs,
Il ne trouve chez nous que des adorateurs;
Son image est partout, excepté dans ma poche.
ANONYME, adressé à Louis XIV par quelqu'un, qui manquait apparemment de louis.

http://www.snopes.com/photos/grave.asp
Un acrostiche qui en emmerdera plus d'un.

CALLIGRAMME : Poésie figurative où le texte prend la forme de son sujet.

Ci-dessous à gauche, vous avez sans doute le plus ancien calligramme français, ou plutôt vieux français : La dive bouteille de François RABELAIS. Puis, à droite, un pauvre "remake" datant du siècle dernier, la couverture d'un livre dessinée par Paul BACON : The Big Drink paru en 1965.

Calligramme ネ partir d'un texte de RabelaisCalligramme en forme de bouteille de Coca

Vous n'aurez pas APOLLINAIRE, mais Louise de VILMORIN, comme exemple d'un calligramme qui ne remplit pas la surface de ses mots mais se contente d'en esquisser la silhouette et d'en remplir certains blancs : Escarpin, Alphabet des aveux, Gallimard, 1955.

Calligramme de Louise de Vilmorin

Enfin, pour terminer en beauté, de l'art conceptuel, millésime 1968, par un grand dessinateur classique : Roland TOPOR.

Calligramme de Roland Topor

 

ADDENDUM

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Poire_typo..JPG
Un grand classique : cette poire typographiée relate la condamnation du journal
Le Charivari, pour la publication d'une caricature de Daumier où s'opérait la transformation progressive du visage de Louis-Philippe en poire.

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL