Grilles, Je ne sais où,
Grillage-aux-orientations-ambigues
precedent suivant

 


PLANSITE-------SITEMAP----

 

Cette photographie montre une figure réversible à l'état "naturel", attendant d'être perçue par un être humain quelconque en ses multiples interprétations. Un regard fugitif sur cette grille donne le sentiment d'une étrange juxtaposition de concavités et de convexités. Juxtaposition qui, je peux vous l'affirmer, n'existe pas dans la réalité. Tant le muret bas que la grille bleue suivent en effet un trajet parfaitement rectiligne. Cette ondulation illusoire résulte de la perception ambiguë que nous avons des différents panneaux. Leurs changements d'inclinaison peuvent en effet être compris comme une suite de concavités et de convexités imaginaires, alors même qu'ils se trouvent à l'intérieur d'un plan vertical rectiligne et fuyant.

Ainsi, à fixer les panneaux quatre à quatre, nous avons le sentiment qu'ils pointent légèrement vers nous, ou s'en éloignent. Pourtant, l'angle de vision se modifiant vers le lointain, nous pouvons encore retrouver l'ambiguïté de la photographie précédente (le
Métro). Le détail ci-dessous montre des panneaux de grillage qui semblent se raccorder à angle droit et peuvent être perçus de manière à apparaître en plongée ou en contre-plongée. Et à la manière de la photo précédente, en passant d'une vision à l'autre, le panneau central des trios successifs voit son orientation modifiée.
 

Grillage-ambigu
 

En fait, comme nous allons le voir avec la photographie suivante, nous avons là un bel exemple dans le réel d'une figure réversible qui n'est pas très éloignée du Dièdre de Mach, que nous allons maintenant aborder.

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant