Pots réversibles, Budapest, printemps 2008.
Budapest-pots-3
precedent suivant

 


PLANSITE-------SITEMAP----

 

Voici les fameux cylindres qui parsèment la vieille ville située sur les hauteurs de Budapest. Certains pourraient croire que nous avons là une forme particulière de boite aux lettres conçue tout spécialement pour recevoir le journal quotidien ou dominical. Ce dernier viendrait se loger dans le cylindre horizontal pour venir buter contre la croix qui ferme son extrémité. Mais, plusieurs indices viennent contredire cette interprétation là. Ce jour là, le ciel était gris, il aurait très bien pu pleuvoir, et en hiver la neige imbiberait le papier de ses flocons. En second lieu, les deux bandes latérales, dont la fonction consiste à relier les extrémités circulaires du cylindre, ne suffiraient pas à empêcher la chute de quelque objet que ce soit qu'un quelconque préposé à la distribution, sobre ou éméché, aurait cru bon de placer là. C'est ainsi que nous allons devoir prendre du recul par rapport à cet objet afin d'en apprécier tant la valeur que l'intérêt.

Voilà. Nous découvrons maintenant un second cylindre, mais aussi quelque chose, un élément métallique au fût torsadé, dont le sommet pourrait évoquer les réverbères à gaz de la fin XIXème siècle. Mais tandis que le cylindre inférieur persiste dans son horizontalité, celui qui le surplombe et qui semble être soudé à lui semble, quant à lui, se diriger vers le ciel faisant ainsi de sa croix métallique la base de son volume plutôt qu'un de ses cotés latéraux.. L'articulation de ces deux cylindres orientés dans deux directions antagoniques semble encore plus incompréhensible que le volume précédent. Un nouveau recul s'avère donc nécessaire afin de comprendre la présence des arcs métalliques supplémentaires, en partie masqués par le fût torsadé dont nous aurons encore à juger l'utilité.

 

Budapest-Pots-4

 

Les choses sont maintenant claires : nous avions bien un réverbère portant deux niveaux de cylindres qui se dirigent dans les quatre directions de l'espace par rapport au fût central. Ces huit cylindres ont pour fonction de porter les pots de fleurs qu'un printemps tardif n'avait, pour lors, pas permis aux agents communaux de mettre en place. Il n'en reste pas moins, qu'en dépit de la reconnaissance enfin accomplie de ces éléments métalliques, je persiste à attribuer une orientation horizontale au support floral inférieur gauche par lequel nous avions débuté notre enquête. Cela doit s'expliquer par le fait que ses deux extrémités circulaires paraissent contiguës au lieu de se recouvrir comme le font les autres, recouvrement qui suggère une profondeur.
Il n'en reste pas moins que si la contiguïté des cercles favorise l'équivoque spatiale, le recouvrement n'interdit pas la réversibilité. Ainsi, à forcer légèrement notre vision, nous pouvons imaginer que les trois autres porte-pots sont orientés à l'horizontale. En cette série d'images, ce n'est donc pas tant l'absence de contexte de la première vue qui était à l'origine de l'ambiguïté que le point de vue particulier sous lequel était perçu le premier élément. Ici, le point de vue permet encore la réversibilité des volumes.

 

Budapest-Pots-2

 

Avec le dernière image, la réversibilité formelle persiste mais son amplitude s'atténue. Le passage des cercles, mais aussi celui des croix quasi cruciformes, des photos précédentes aux ovales et aux croix improbables de cette dernière image fait que nous n'avons plus ici un conflit d'orientation à 90°. Les deux porte-pots supérieurs ne tournent plus que d'une quarantaine de degrés sur leur axe horizontal.

 

Budapest-pots-1

 

FIN DE PARTIE
Si les figures réversibles constituées de lignes droites sont bien connues (
Cube de Necker, Dièdre de Mach), celles présentant des courbes ne sont pas inconnues. Ainsi, vous trouverez ci-dessous un croquis aux origines pour moi indéfinies (mais qui pourrait comme ses consoeurs remonter à le fin du XIXème siècle),

 

Anneaux-reversibles

et une photo de Ralph Gibson, mal photocopiée, mal scannée et publiée en GIF, afin que vous soyez obligé d'acheter, de consulter ou d'emprunter ce livre: L’Histoire de France, Paris Audiovisuel, 1991, afin de pouvoir pleinement apprécier l'image.

 

Gibson-Reversible

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant