Poubelle sur pied, Tuileries, Paris,
Poubelle au jardin des Tuileries.
precedent suivant

 


PLANSITE--------SITEMAP----

 

Vous aurez tout d'abord à jeter un oeil sur la Poubelle de Vincennes. Cela étant fait vous comprendre qu'il suffit de bien peu de choses pour passer d'une catégorie plastique de l'ambigu à l'autre, de la superposition équivoque (Vincennes) à l'alignement plastique (Tuileries).
Toutes les différences et tous les écarts ont déjà été expliqués avec la photographie précédente la
Chaise des Tuileries. Il vous sera pourtant conseillé de consulter une autre page, celle consacrée à la Poubelle de Budapest, poubelle qui a le mérite de comparer les deux versions : l'une avec l'ombre seule et l'autre avec l'ombre et son objet. Après la chaise et la poubelle, il ne reste plus qu'à trouver une table pour commencer le pique-nique...

 

ADDENDUM
Comment une telle absence en arrive-t-elle à produire tant de présence ? Comment la pauvreté, tant formelle que sémantique, de l'image peut-elle nous conduire à l'évidence matérielle de l'objet ? Par l'absence de tout discours esthétique ou narratif que la moindre des images du réel tend à nous vendre sous le manteau, sous prétexte que l'ego d'un individu était là à regarder le monde à partir de son statut d'hominidé conquérant.

 

 

DES PHOTOS SIMILAIRES PRISES EN D'AUTRES LIEUX

"Poubelle de Madrid", photo avec alignement équivoque.

 

 

 

RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR À L'ACCUEIL

precedent suivant